Historique du Spécialiste de l’Aiguisage

Le Remouleur - Peinture à l'huile - Francesco de Goya - 1808 - 1812
Le Rémouleur oeuvre de Francesco de Goya 1808 – 1812

Le vieux métier qu’est rémouleur ou communément appellé aiguiseur ne s’apprend pas vraiment à l’école, c’est un savoir qui souvent est passé au fil des générations. Comme pour l’expression C’est en forgeant que l’on devient forgeron, c’est un métier où l’expertise s’acquiert avec la pratique.

Un court message de Jean-Claude Brunet, le fondateur et spécialiste qui décrit bien l’historique et la provenance des notions qui sont appliquées chez Le Spécialiste de l’Aiguisage.

L’apprentissage de l’aiguisage à commencé dès mon plus jeune age ou j’occupais le poste d’apprenti boucher à la petite boucherie que mon père possédait sur la rive sud de Montréal. L’aiguisage des couteaux du commerce étant la tâche de l’apprenti j’ai du vite apprendre à aiguiser les différents modèles de couteaux, de lames de tranchoir, de scie, et de hachoir. À l’époque tout était aiguisé à la main, ce qui donne une compréhension plus grande des angles précis nécessaire à un bon aiguisaige.

Vielle image d'aiguisage

J’ai aussi occupé d’autres postes comme celui d’ébéniste ou le tranchant des outils est une nécessité. C’est aussi un milieu ou l’entretien et l’affûtage est une des tâches des ouvriers et où on se doit connaitre autant les essences de bois que l’aiguisage requis des outils pour les travailler.

Aujourd’hui les techniques et l’équipement ont changés, on a pu voir l’apparition des tourets à sec, des rubans de papier au carbure de silicium, nous sommes aussi passé pour l’aiguisage manuel de la pierre à eau, à la pierre à l’huile en passant par la pierre au diamant. Après avoir fait le tour et exploré tout ces nouveaux moyens, mon choix s’est maintenant arrêté sur les meules à l’eau ayant comme caractéristiques spéciales une révolution très lente et un grain très fin. Ces meules mécaniques confèrent tout le controle et la précision d’un aiguisage à la main d’antant mais sans les aspects négatifs relié aux meules à sec comme une surabrasion inégale ou un brulement.

De nouveaux services

La volonté d’approfondir les connaissances et de raffiner les techniques ainsi que l’apparition de nouveaux matériaux ou outils d’aiguisage nous a permis d’élargir nos services outre l’aiguisage. Nous offrons maintenant des services de conception et fabrication sur mesure de couteaux ou autres outils manuels. Nous pouvons aussi les réparer, restaurer ou modifier ainsi que les dérouiller.